×
Informations légales

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de "cookies". Cette information, qui pourrait être à propos de vous, de vos préférences, ou de votre appareil internet (ordinateur, tablette ou mobile), est principalement utilisée pour faire fonctionner le site comme vous le souhaitez. Vous pouvez en savoir plus sur la façon dont nous utilisons les cookies sur ce site, et empêcher la mise en place de cookies non essentiels, en cliquant sur l'onglet "Gestion des cookies" ci-dessus. Cependant, cela peut avoir un impact sur votre expérience du site et sur les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Scroll To Top

Gazon synthétique : comment choisir la qualité !

Gazon synthétique posé

Poser un gazon synthétique constitue un investissement pour plusieurs années ; dès lors, autant être bien informé sur ses caractéristiques pour opérer le meilleur choix, tout en conservant un bon rapport qualité-prix. Dans ce dossier, nous vous détaillons les critères de qualité d’un gazon artificiel, ainsi que son processus de fabrication.


COMMENT EST FABRIQUÉ LE GAZON SYNTHÉTIQUE ?

Également appelé « gazon artificiel » ou « fausse pelouse », le gazon synthétique est un produit manufacturé. La production de ce gazon a fortement évolué ces dernières années pour proposer à la fois diversité et qualité.

De quoi est fait le gazon artificiel ? Quels sont ses éléments constitutifs ?

Le gazon synthétique c’est 80% de fibres ! Pour les gazons vendus par Neoverda, ces fibres sont 100% polyéthylène (PE), ce qui confère au gazon une belle souplesse, une meilleure résistance et une forte résilience (capacité à retrouver sa forme initiale).
Plus précisément, le gazon mêle 2 types de fils (ou fibres) :

  • Le fil droit ou « monofilament droit en polyéthylène (PE) » : de forme plate ou en forme de C ou W, ce fil peut se décliner en une large palette de coloris verts pour un rendu naturel,
  • Le fil texturisé « monofilament frisé en polypropylène (PP) » : ce brin imite l’herbe séchée qui tapisse le sol entre les fibres vertes. L’ajout de ce 2ème fil contribue à renforcer la densité du gazon et donc l’effet tapis, tout en apportant du moelleux et du confort au toucher.

Type de brin de gazon synthétique

Filament droit et frisé
(cliquez sur l'image pour agrandir)

Comment évaluer la qualité de la fibre grâce à son « d-TEX » ?

Le d-TEX ou Décitex est le poids de la fibre exprimée en valeur sur 10000 mètres de fil. A titre de comparaison, le d-TEX correspond par exemple à la qualité et résistance du papier qui s’exprime en grammes au m2 : une feuille de 80 gr/m2 sera moins résistante qu’une feuille de 170 gr/m2.
Étant donné que le gazon synthétique est principalement constitué de fibres, le d-TEX est un critère fondamental pour estimer sa qualité et sa tenue dans le temps. Le d-TEX aura également un impact sur le prix de vente. Plus un gazon a de fibres au m2, plus il sera dense, qualitatif et donc ... plus cher.

Le premier tapis : importance du poids

Le premier tapis, c’est la couche de base du gazon, que l’on peut assimiler à la fondation d’une maison. Pour un gazon de qualité et surtout durable, il faudra privilégier un poids important du 1er tapis car c’est lui qui assure la stabilité de l’ensemble et qui évitera également la rétractation.

Quel est le processus de fabrication ?

En fait ... comme une moquette ! Le gazon synthétique est assemblé selon la technique du tuftage employée notamment pour la fabrication de moquettes : la machine insère parallèlement et en continu différents types de fils sous forme de boucles dans un canevas ou un support textile, selon des paramètres définis (hauteur, nombre de points, couture, etc). Côté pile, ces boucles sont ensuite coupées pour obtenir des brins. Côté face, sous les brins, la trame est enduite de produits (latex, polyuréthane) permettant d’ancrer le brin dans son support, ce qui augmente la résistance de l’ensemble au piétinement, aux coups, etc.

Trame, jauge, dossier : quelques définitions

  • La trame : est l'ensemble formé par la jauge et la couture des brins sur le dossier du gazon synthétique.
  • Le dossier : est une membrane en latex généralement de couleur noire, constituant la base sur laquelle sont ancrés les brins.
  • La jauge : est la distance entre les rangées de brins d’herbe cousus sur le dossier en latex. La jauge mesure le nombre de rangées de coutures d'un gazon synthétique sur une distance (mesurée en pouce (1 pouce = 2,54 cm) : 1/8ème, 3/8ème, 5/8ème, et 3/16ème).

Elements du gazon : trame, dossier, jauge

Emplacement du dossier, de la jauge, des points de couture
(cliquez sur l'image pour agrandir)


CHOISIR VOTRE GAZON SYNTHÉTIQUE

Pour ou contre la pelouse artificielle ?

Chacun a son avis sur le sujet : les arguments peuvent être esthétiques, pragmatiques ou environnementaux. On peut être pour ou contre, mais il y a cependant quelques avantages évidents par rapport au gazon naturel.

  • Il ne nécessite pas d’entretien, ou très peu (pas de tonte tous les 15 jours !)
  • Il reste propre même après la pluie (grâce notamment aux trous de drainage permettant d’évacuer l’eau)
  • C’est un produit durable et garanti (à condition de privilégier la qualité)
  • Il offre une excellente imitation du gazon naturel

Quels sont les critères pour choisir un gazon artificiel ?

C’est décidé … Vous optez pour le synthétique ? Il reste à faire le bon choix parmi les différents modèles proposés. Pour cela, il faudra prendre en compte 2 critères principaux, outre le prix.

       
  

1. Premier critère : l'usage

Il s’agit de se poser les bonnes questions :

  • où sera posé le gazon synthétique ? au bord d’une piscine, sur un balcon, dans un jardin, etc.
  • pourquoi voulez-vous du synthétique : esthétique, facilité d’entretien, durabilité ?
  • quel sera le niveau de piétinement : faible ou important ? avez-vous des enfants, un chien ? est-ce que c’est une zone de passage ?
En répondant à ces questions, vous définirez si vous avez besoin d’un gazon pour des raisons esthétiques ou pratiques, et donc le niveau de qualité et de résistance dont vous avez besoin.

Si votre espace est une zone de passage, il faudra choisir un gazon à brin court, facile à entretenir et peu sujet à l’écrasement dû au piétinement. Par contre, si vous souhaitez privilégier l’aspect visuel et le confort sur une zone peu fréquentée, vous pourrez choisir un gazon à brin plus haut.

        

2. Deuxième critère : la qualité et la durabilité

Cette qualité est définie par des critères techniques : le poids des fibres et la couture (points, gauge).
Voici les points auxquels il faut être attentif pour choisir un gazon de qualité :

  • Regardez le d-TEX et le poids de fibres : le d-TEX détermine la solidité de la fibre. En combinant un d-TEX élevé à un bon poids de fibre au m2, on est assuré de la qualité et donc d’un gazon durable. Un d-TEX élevé garantit également une meilleure résistance aux UV.
  • Examinez la jauge du gazon : la jauge correspond à l’espacement des aiguilles lors de la couture (ou « tuft »). La majeure partie des gazons synthétiques vendus par Neoverda sont construits sur une jauge 3/8, ce qui représente 9,54 mm d’espace entre chaque aiguille. Grâce à cet espacement réduit, le gazon synthétique garde une bonne tenue dans le temps. Les professionnels recommandent généralement de choisir une jauge 3/8 pour 420 aiguilles dans une largeur de 4 mètres.
  • Vérifiez le nombre de points au m2 : plus il y a de points, plus la solidité est assurée et plus le gazon synthétique sera résiliant (tenue au piétinement) et adapté pour des passages fréquents. Mais attention à l’aspect visuel : plus on densifie, plus on augmente l’effet « tapis ». Un gazon aux brins plus épars offre au contraire un aspect plus naturel. Il faut donc trouver un équilibre entre résistance et rendu esthétique.
  • Regardez le premier tapis (Primary backin) : c’est un élément fondamental pour une bonne stabilité dimensionnelle du gazon synthétique. On recommande de favoriser un poids important, car ce tapis procure à l’ensemble du gazon de la robustesse et de la tenue dans le temps.
  • Pensez également à demander le niveau de résistance aux UV.

Conseil : comment calculer le nombre de points au m2 ?

Vous devez connaître le nombre de points par mètre linéaire ainsi que la jauge : par exemple, prenons un gazon qui compte 180 points par mètre linéaire avec une jauge 3/8. La jauge 3/8 correspond à un espacement de 9,54 mm entre chaque aiguille (ou ligne de points). Donc sur une bande 4 mètres de large on aura : 4000 mm / 9,54 mm = 420 aiguilles.

- Sur 1 m de large : on aura 1000 mm / 9,54 mm = 105 lignes d’aiguilles
- Et sur 1 m2 : on obtient 105 lignes x 180 points = 18900 points par m2.

Au-delà de ces critères de qualité, il faut prendre en compte le rendu esthétique et ce que vous attendez de votre gazon : par exemple, la combinaison de plusieurs teintes de vert pour les brins pourra donner un aspect visuel différent. Pour vous guider dans votre choix, le tableau ci-dessous propose un comparatif des principaux critères techniques pour la gamme de gazons synthétiques Green €co.

Comparaison des critères de gazon synthétique

Tableau comparatif des caractéristiques techniques du gazon synthétique
(cliquez sur l'image pour agrandir)

Si vous habitez aux alentours de Lyon, venez au drive de Décines pour voir nos échantillons. Vous aurez ainsi un aperçu réel des différences entre types de gazon synthétique.

DRIVE NEOVERDA
Chemin des Pépinières
69150 DÉCINES

Ouvert du lundi au vendredi, de 7h30 à 12h et de 13h à 15h45.


Produit ajouté à votre panier

Quantité
Total HT :

Il y a 0 articles dans votre panier. Il y a 1 article dans votre panier.

Total produits HT :
Total HT :
CONTINUER MES ACHATS TERMINER MA COMMANDE